Site de Véronique Belen
Header

Pour la fête de sainte Thérèse de Lisieux

1 octobre 2012 | Publié par Véronique Belen dans Méditations bibliques

Un magnifique poème de la petite Thérèse….

Je n’ai d’autre désir

1. Je n’ai d’autre désir que de t’appartenir,
Etre à toi pour toujours, et livrée à l’amour.
Je n’ai d’autre désir que de t’appartenir.

2. Je n’ai d’autre secours que renaître à l’amour,
Et soumettre ma vie au souffle de l’Esprit.
Je n’ai d’autre secours que renaître à l’amour.

3. Je n’ai d’autre espérance que m’offrir en silence,
Au don de ton amour m’unir jour après jour.
Je n’ai d’autre espérance que m’offrir en silence.

4. Je n’ai d’autre raison que l’amour de ton nom.
Mon bonheur est de vivre, O Jésus, pour te suivre.
Je n’ai d’autre raison que l’amour de ton nom.

Texte : Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus

Peut s’écouter chanté sur un CD du Chemin Neuf ici : http://www.exultet.net/eshop/pages-product_music_info/product-4204/je-nai-dautre-desir.html

Source image : http://www.carmel.asso.fr/-Ste-Therese-de-l-Enfant-Jesus-sa-vie-.html

 

Vous pouvez suivre les réponses à cet article via le RSS 2.0 Vous pouvez répondre, ou faire un trackback.

2 commentaires

  • André BONDU says:

    J’ ai découvert la petite Thérèse à l’ âge de 14 ans, grâce à une tante religieuse; Elle m’ a marqué pour la vie.
    En grandissant, je lisais l’ Histoire d’ une Ame et tous les écrits de Thérèse.
    Mon Père et le curé de ma paroisse, qui voulaient que je sois prêtre me disaient que je ferais mieux de lire la vie du Curé d’ Ars et ils m’ont offert sa grosse biographie de Mgr TROCHU..
    Mais je n’ ai pas été prêtre et j’ ai toujours préféré ma petite Thérèse.
    Elle qui disait ne rien comprendre à tous les écrits savants des théologiens et des grands Maîtres de Spiritualité, et qui est montée au Ciel par l’ ascenseur des bras de Jésus, Jean Paul II en a fait la troisième femme docteur de l’ Eglise, cent ans après sa mort. Hildegarde de Bingen, qui sera la quatrième, dimanche prochain, a attendu 900 ans !
    Hier, j’ ai fêté la Saint François d’ Assise avec ma fille Françoise. Nous lui avions donné comme Saint Patron, François d’ Assise, tellement ma femme et moi aimions, aussi, François…, lui qui avait rendu à son père jusqu’ à son dernier vêtement et qui a vécu dans la plus grande pauvreté ;, au milieu des pauvres !

    • CREACH says:

      Merci de ce beau témoignage .
      Moi aussi , j’ai découvert la petite Thérèse , dans des circonstances un peu particulières , en 2010 .
      Depuis , elle est une amie fidèle , et m’accompagne , tous les jours de ma vie ….
      Quel bonheur de l’avoir rencontrée !
       » Je n’ai d’autre secours , que renaître à l’Amour « ,  » Je n’ai d’autre raison , que l’Amour de ton Nom « ….
      Quelles paroles magnifiques !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *