Site de Véronique Belen
Header

« Faites attention à ce que vous entendez ! » Marc 4, 24

31 janvier 2013 | Publié par Véronique Belen dans Méditations bibliques

Jésus disait encore à ses disciples cette parabole :
« Est-ce que la lampe vient pour être mise sous le boisseau ou sous le lit ? N’est-ce pas pour être mise sur le lampadaire ? Car rien n’est caché, sinon pour être manifesté ; rien n’a été gardé secret, sinon pour venir au grand jour. Si quelqu’un a des oreilles pour entendre, qu’il entende ! »
Il leur disait encore : « Faites attention à ce que vous entendez ! La mesure dont vous vous servez servira aussi pour vous, et vous aurez encore plus. Car celui qui a recevra encore ; mais celui qui n’a rien se fera enlever même ce qu’il a. »

Marc 4, 21-25

A méditer cet extrait d’Evangile, je me dis qu’il est parmi ceux qui sont le plus mal compris de nos jours.
En effet, une certaine sphère chrétienne est envahie de « convertis » qui se considèrent comme des lampes à mettre sur le lampadaire, se prenant très vite pour les successeurs des apôtres, et se répandant en conférences, livres, enregistrements, vidéos circulant sur internet… Ils ont une cour qui leur assure leur promotion et s’infiltre partout, mettant le croyant ou celui qui est encore en recherche au pied du mur : Dieu est là, il faut écouter, lire, regarder, applaudir, sinon on est un piètre chrétien.

Très vite, ces pro de la conversion deviennent des vedettes, on boit leurs paroles davantage que l’Evangile, et on s’extasie du retournement de leur vie : tous étaient athées, elle était mannequin, il était dealer, il était braqueur de banque, il était meurtrier, et le Christ – pas moins – leur est apparu et a retourné leur vie. Ensuite, certes, ils essaient de vivre saintement, tout en engrangeant quand même de substantiels droits d’auteur et en étant absous de leurs crimes dans des salles de conférences qui les acclament comme des héros.

Une fois de plus, je serai celle qui apparaîtra comme l’esprit chagrin du moment : le Christ est venu pour les pécheurs et non pas pour les justes, comment peut-on douter qu’il apparaisse aux pires criminels de la société ?

Eh bien oui, j’en doute. Il ne faudrait pas tirer de la conversion de saint Paul – Juif pieux au demeurant – la croyance facile qu’il suffit de persécuter son prochain pour être favorisé un jour d’une apparition du Christ Jésus en personne.
Que l’on se nourrisse d’abord de 2000 ans d’histoire sainte, pour constater que les quelques rares personnes qui ont approché au plus près Notre Seigneur de manière surnaturelle étaient déjà dans une recherche de foi, d’humilité, de vie donnée gratuitement, que ces personnes-là ont presque toutes été persécutées par l’Eglise et très mal accueillies par le monde – rien à voir avec les tapis rouges que l’on déroule aux super convertis contemporains.

Vous pouvez suivre les réponses à cet article via le RSS 2.0 Vous pouvez répondre, ou faire un trackback.

3 commentaires

  • Anne-Laure says:

    En ces temps de fin notre Seigneur se manifeste avec force pour rassembler ses brebis… Ne mettez pas en doute les témoignages des pêcheurs sauvés par la grâce de Dieu et ne sombrez pas dans une frustration telle que celle connue par le frère de l’enfant prodigue ! Le corps de Christ grandit et tous nous devons être prêts pour le retour de l’epoux. Gardons un cœur pur et les yeux tournés vers Jésus !

    • Véronique Belen says:

      Bonjour Anne-Laure,
      Vous me répondez avec 5 ans et demi de retard… Soit.
      Il n’en reste pas moins que ce que j’ai discerné comme fausses apparitions du Seigneur il y a tout ce temps a été pour une partie écarté par l’Eglise ( Vassula Ryden par exemple, je parlais d’elle notamment ), il y eut des consignes officielles pour ne pas se rendre, en tant que catholique, à ses rassemblements. J’avais vu juste.
      Je persiste donc et je signe. Qui êtes-vous pour m’estimer frustrée comme le frère de l’enfant prodigue ? De quoi serais-je frustrée ? En quoi serais-je le frère aîné ? Lisez-moi vraiment, et vous ne pourrez que constater que je suis dans une paix profonde quant à ma relation brûlante avec le Seigneur. Et que le fait que mes écrits suscitent la hargne plutôt que l’engouement est la signature même de leur authenticité.

  • J’adore !
    J’étudie les évangiles car je fais une formation en théologie et je comprends mieux les évangiles. Mais quand on compare avec la réalité des vies de certains qui se revendiquent de cultes religieux, c’est très surprenant et ce qu’ils font est abject. Je fais référence à ce que j’ai vécu uniquement. Mais il ne faut pas se décourager pour autant.
    Comme vous le dites, Dieu est humble et il se manifestera toujours parmi eux, essentiellement.
    bonne journée



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *