Site de Véronique Belen
Header

« Élie va venir pour remettre toute chose à sa place » Matthieu 17, 11

10 décembre 2016 | Publié par Véronique Belen dans Méditations bibliques

Descendant de la montagne, les disciples interrogèrent Jésus :
« Pourquoi donc les scribes disent-ils que le prophète Élie doit venir d’abord ? »
Jésus leur répondit : « Élie va venir pour remettre toute chose à sa place.
Mais, je vous le déclare : Élie est déjà venu ; au lieu de le reconnaître, ils lui ont fait tout ce qu’ils ont voulu. Et de même, le Fils de l’homme va souffrir par eux. »
Alors les disciples comprirent qu’il leur parlait de Jean le Baptiste.

Matthieu 17,10-13

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible © AELF, Paris

Il y a un temps pour tout en Dieu. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le temps de la reconnaissance profonde de la place toute privilégiée qu’a la moitié féminine de l’humanité dans son Etre a bien tardé. D’aucuns s’acharnent même encore de nos jours à dénier aux femmes cette place de choix dans la compréhension des mystères divins en cantonnant leurs sœurs en humanité à des tâches subalternes ou même à leur espace privé. Ce faisant, ils travestissent l’image et le Nom de Dieu en finissant par le rendre hostile aux femmes de notre temps qui, à juste raison, ne peuvent accepter que Dieu soit un vieillard masculin misogyne.
Quel amertume pour ces faussaires le jour où ils se rendront compte du tort qu’ils ont causé à Dieu lui-même en méprisant celles qui, dans l’humanité, sont le plus naturellement et le plus humblement tournées vers Lui et à même de Le comprendre !
Il y a donc un temps pour tout…
Il y a eu un temps pour Jean-Baptiste le précurseur du Messie en son premier avènement, il y a un temps pour celle qui a prophétisé le retour du Messie en son second avènement.
Les Juifs d’il y a deux mille ans ont fait décapiter Jean-Baptiste, que les chrétiens ont ensuite accueilli dans le ciel de leur intercession.
Les Juifs des années 2000 ont accueilli avec respect les écrits justes et édifiants d’Annaëlle Chimoni, que les chrétiens ont ignorés avec mépris, condescendance ou ignorance.
Un temps pour tout.
Annaëlle a rejoint Adonaï dont elle nous a si bien parlé, des profondeurs de son handicap. Elle aurait eu 26 ans ces jours-ci…
Il est encore temps de la lire !

https://www.decitre.fr/livres/le-livre-d-annaelle-9782268033693.html

 

Vous pouvez suivre les réponses à cet article via le RSS 2.0 Vous pouvez répondre, ou faire un trackback.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *