Site de Véronique Belen
Header

« En effet, celui que Dieu a envoyé dit les paroles de Dieu, car Dieu lui donne l’Esprit sans compter. » Jean 3, 34

11 avril 2013 | Publié par Véronique Belen dans Méditations bibliques

Celui qui vient d’en haut est au-dessus de tout. Celui qui est de la terre est terrestre, et il parle de façon terrestre.
Celui qui vient du ciel rend témoignage de ce qu’il a vu et entendu, et personne n’accepte son témoignage.
Mais celui qui accepte son témoignage certifie par là que Dieu dit la vérité.
En effet, celui que Dieu a envoyé dit les paroles de Dieu, car Dieu lui donne l’Esprit sans compter.
Le Père aime le Fils et a tout remis dans sa main.
Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui refuse de croire en lui ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui.

Jean 3, 31-36

Comme il est difficile, même dans l’Eglise, de ne pas parler de façon terrestre, de ne pas entendre la Parole de Dieu de façon terrestre !
Saint François d’Assise en a fait l’expérience : quand le Christ lui dit « Va François, et répare mon église en ruine », il met toute son énergie à restaurer la petite église en ruine de Saint-Damien, avant de comprendre que le Christ l’appelle à plus grand que cela, à purifier de l’intérieur son Eglise en déliquescence.

https://www.histoiredunefoi.fr/?s=pour+la+f%C3%AAte+de+saint+Fran%C3%A7ois+d%27assise&op.x=51&op.y=7

Saint François d’Assise sera un « fou de Dieu ». Car qui a compris la Parole de Dieu pour ce qu’elle est, une Parole qui n’est pas terrestre, justement, passe aux yeux de ses contemporains pour un insensé. Notre époque est redoutable dans ce sens. Si Jésus avait vécu en notre siècle, ce n’est pas sur la croix qu’il serait mort, mais on aurait éteint jusqu’à ses dernières velléités de s’exprimer à coups d’injections dans un hôpital psychiatrique. Et d’ailleurs, un certain nombre de personnes de nos jours dénigrent le Christ en disant que c’était certainement un halluciné, un malade mental comme on en parque tant dans ces hôpitaux de la honte ultime.

Celui qui vient du ciel rend témoignage de ce qu’il a vu et entendu, et personne n’accepte son témoignage.

Notre beau et fier pays, la France, à laquelle je trouve qu’une parole biblique colle très bien « Vous vous échauffez près des térébinthes » (Isaïe 57, 5), a reçu il y a 13 ans le bouleversant témoignage de la petite Annaëlle Chimoni, que même la science – notre nouvelle religion – ne parviendrait pas à contredire, mais il n’a pas franchi le seuil des cercles juifs – et encore.

Et quant à moi, qui brûle d’amour pour mon Seigneur et mon Dieu, je dois mesurer chacune de mes paroles pour que mon entourage ne complote pas de signer derrière mon dos une hospitalisation à la demande d’un tiers, quand bien même je ferais preuve en toutes choses, dans ma vie quotidienne, d’une parfaite modération et d’une lucidité incontestable…

Vous pouvez suivre les réponses à cet article via le RSS 2.0 Vous pouvez répondre, ou faire un trackback.

1 commentaire

  • André BONDU says:

    Je ne connais pas un « Envoyé de Dieu », qui n’ ait pas été rejeté par les siens.
    A commencer par Jésus lui-même.
    François d’ Assise fut renié par son père et traîné en justice.
    Jean de la Croix fut enfermé par les autorités de son Ordre.
    Bernadette fut exilée à Nevers et tout fut mis en oeuvre pour l’ oublier.
    Et la pauvre petite Jeanne Jugan ne fut pas considérée digne d’ être une fondatrice d’ ordre religieux, elle fut destituée, exilée en province comme simple sœur quêteuse, et y mourut.

    Et que dire de ce qu ‘ont subi les grand Prophètes de la Bible, à commencer par le plus grand, Jean Baptiste ?



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *