Site de Véronique Belen
Header

« Un pharisien nommé Gamaliel, docteur de la Loi » Actes de Apôtres 5, 34

8 avril 2016 | Publié par Véronique Belen dans Méditations bibliques

gamalielteaches

En ces jours-là, comme les Apôtres étaient en train de comparaître devant le Conseil suprême, intervint un pharisien nommé Gamaliel, docteur de la Loi, qui était honoré par tout le peuple. Il ordonna de les faire sortir un instant, puis il dit : « Vous, Israélites, prenez garde à ce que vous allez faire à ces gens-là. Il y a un certain temps, se leva Theudas qui prétendait être quelqu’un, et à qui se rallièrent quatre cents hommes environ ; il a été supprimé, et tous ses partisans ont été mis en déroute et réduits à rien.
Après lui, à l’époque du recensement, se leva Judas le Galiléen qui a entraîné beaucoup de monde derrière lui. Il a péri lui aussi, et tous ses partisans ont été dispersés.
Eh bien, dans la circonstance présente, je vous le dis : ne vous occupez plus de ces gens-là, laissez-les. En effet, si leur résolution ou leur entreprise vient des hommes, elle tombera.
Mais si elle vient de Dieu, vous ne pourrez pas les faire tomber. Ne risquez donc pas de vous trouver en guerre contre Dieu. »

Actes des Apôtres 5,34-39
©Evangelizo.org 2001-2016

On m’a souvent opposé cet extrait des Actes des Apôtres quand je disais ma conviction à propos de tel ou tel faux prophète ou d’une fausse apparition. Il me semble que l’Eglise se base énormément sur l’exemple de Gamaliel dans son discernement. On pourrait penser que c’est là une attitude juste.
Dans le cas présent, les Israélites étaient en présence des témoins du Ressuscité, et il est vrai qu’ils auraient commis une nouvelle lourde faute en les mettant à mort. Gamaliel a donc eu une heureuse inspiration de l’Esprit saint.
De là à s’y référer toujours en matière de discernement, je crois que le procédé est un peu court…
De nos jours, et heureusement, l’Eglise ne met plus à mort les prophètes authentiques ou faux – d’autres bien sûr persécutent les chrétiens, mais là n’est pas mon propos. Mais personnellement, je la trouve d’une mollesse coupable face à certains phénomènes, et je crois que la référence à Gamaliel n’est plus adaptée à notre époque.

Les faux prophètes d’aujourd’hui ne disposent pas seulement d’un auditoire sur des places. Ils donnent des conférences, certes, mais surtout, ils disposent de cet outil redoutable qu’est internet. Et là, pour les « faire tomber », c’est tout autre chose. Car leurs fausses doctrines s’insinuent dans les esprits parfois – et souvent même – plus profondément que les Ecritures.
Considérons les adeptes des « apparitions » de Medjugorje, qui se gavent de messages plusieurs fois par mois, les prennent pour argent comptant et se multiplient d’une manière effrayante.
Cela fait presque 35 ans que l’Eglise attend de voir s’ils tomberont ou non, craignant de se mettre en guerre contre le Vierge Marie.
Mais où est la guerre désormais ?
Elle est entre les catholiques « pro » et « anti » ! Et irrémédiable à mon avis.
A-t-on un peu de discernement – celui-ci n’étant pas un fruit de la théologie mais de l’Esprit – on est gentiment prié d’attendre que l’entreprise tombe si elle vient des hommes, et surtout, de laisser les hommes d’Eglise décider eux-mêmes !
Nous voyons où tout cela nous a menés….
Je prendrai un autre exemple : les soi-disant révélations mystiques de Maria Valtorta. Là, on m’oppose qu’un pape – censé avoir été infaillible en son discernement – les aurait à l’époque recommandées à la méditation.
Eh bien que l’on me taxe d’orgueil et de tout ce que l’on voudra, je maintiendrai jusque dans le feu que ces révélations ne viennent pas de Dieu. Elles sont bien trop contradictoires avec l’esprit même des évangiles canoniques pour avoir une quelconque crédibilité.
N’est-ce pas l’Eglise institution qui devrait parfois faire preuve d’humilité, et reconnaître que le discernement peut-être donné librement par le Seigneur à qui il veut, même – et peut-être surtout – à qui n’est pas expert en lois internes de l’Eglise…

 

Image : Gamaliel enseignant

Source image : http://www.rabbangamaliel.org/

Vous pouvez suivre les réponses à cet article via le RSS 2.0 Vous pouvez répondre, ou faire un trackback.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *