Site de Véronique Belen
Header

A la mort, ils n’étaient pas prêts

14 novembre 2015 | Publié par Véronique Belen dans Poèmes

P1050396

A la mort, ils n’étaient pas prêts
Goûtant les joies d’un vendredi soir
La semaine qui offre sa pause bienvenue
L’amitié, la convivialité, l’enthousiasme d’un sport, d’un concert

A la mort, ils n’étaient pas prêts
Quand ont surgi les sanguinaires
Ceux pour qui la vie n’est que secondaire
Ceux qu’arme une idéologie mortifère

A la mort, ils n’étaient pas prêts
Comme on ne l’est jamais dans nos contrées
Quand la survie n’est que le problème de quelques-uns
Quand on s’enivre de vie au-delà de la faim

A la mort, ils n’étaient pas prêts.
Une nuit d’horreur, un matin de pleurs
Nous reste la colère
A d’autres la prière

Comment dire, au cœur de cette désolation
Qu’il existe pourtant une consolation ?
Ecoute, ces jours-ci, l’Ecriture
Et espère comme moi l’aurore après la nuit
Le Retour de Celui qui, fermement, nous l’a promis

Véronique Belen     14 novembre 2015

Vous pouvez suivre les réponses à cet article via le RSS 2.0 Vous pouvez répondre, ou faire un trackback.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *