Site de Véronique Belen
Header

Repose en paix…

14 juillet 2016 | Publié par Véronique Belen dans Blog

P1060551

Certaines histoires commencent sur un forum et se terminent par un mail. On n’a jamais vu l’autre, on n’a entendu sa voix qu’au téléphone, on n’a même pas échangé un regard, une bise ou une poignée de mains, et pourtant, on en sait plus sur lui, sur elle, que beaucoup qui l’ont croisé(e) au quotidien. Ne pas dénigrer les relations « virtuelles ». Elles peuvent prendre une place dans la vie bien plus importante qu’on ne pourrait, de l’extérieur, l’imaginer.

Je viens d’apprendre, par un mail, son décès, et j’en suis bouleversée.
Que dire, sans trahir les secrets d’une amitié, que dire malgré tout pour lui rendre un dernier hommage ?

Il m’avait touchée, âgé déjà, dans son veuvage tout récent, qu’il vivait cependant dans une très grande foi. Des affinités spirituelles, oui, nous en avions. J’ai rarement rencontré un homme avec une foi aussi vive et aussi franchement assumée publiquement. Il y avait là, largement, de quoi échanger. Lui, très attaché au dogme et au catéchisme, moi plus libre dans l’Eglise, n’ayant pas son long passé, grandie dans l’esprit de Vatican II, qui avait été pour lui une révélation à un âge déjà mûr. Ce qui me semblait acquis était parfois pour lui encore un combat à mener, surtout devant la recrudescence des traditionalistes. C’était un passionné, il allait très loin dans ses prises de position, se mettant finalement des gens à dos alors qu’il recherchait avant tout leur amitié.

Notre histoire de complicité fut fulgurante et douloureuse. Parfois, quand l’affectif se mêle trop au spirituel, il faut savoir rompre le lien. Il le faut. N’en trouverait-on pas la force en soi, on peut s’appuyer sur un accompagnateur spirituel. Et surtout, ne plus faire marche arrière. C’est, je crois, ce qu’il n’a jamais compris, et j’ai mal à l’idée de penser qu’il est parti avec la nostalgie de cette impossible réconciliation.

Il reste la prière. L’intercession pour son repos éternel. Le confier aux bras de Marie, qu’il aimait tant prier.

Une voix du net s’est éteinte. Va vers ta joie éternelle, ami, et ne souffre plus. Tout ce que tu as donné avec tant de générosité te sera rendu, à n’en pas douter, au centuple…

Vous pouvez suivre les réponses à cet article via le RSS 2.0 Vous pouvez répondre, ou faire un trackback.

4 commentaires

  • Miss Dominique says:

    Nous partagions la même foi. C’est ce qu’il faut retenir de notre ami André. Passionné de journalisme il nous transmettait des articles entiers de journaux et revues catholiques. Un vrai travail de recherche qu’il transmettait de tout son cœur.
    Je suis très attristée par la disparition d’André.
    Je me joins à toutes les prières destinées au repos de son âme si sincère.

    • Véronique Belen says:

      Merci d’être passés ici pour lui rendre hommage, amis de notre ancien forum dans lequel il s’était tellement investi. André avait la passion d’évangéliser. cela n’a pas pu échapper au Seigneur miséricordieux, dont il aimait tant l’image qu’il avait choisi le portrait du Fils Prodigue de Rembrandt en avatar… Elle est dans toutes nos églises cette année, une occasion de repenser à André et de prier encore pour lui et les siens.

  • jean-paul - levergero says:

    C’était un personnage bizarre souvent agressif dans ses posts à l’égard de ses interlocuteurs. C’est pour cela que je !ui répondais jamais. Par ai!leurs trop indulgent avec l’islam, ce qui était tout aussi bizarre. Paix à son âme…

  • bernard meurant says:

    Que dire sinon de m’associer à vos prières
    Tu as tout dit Véro…

    https://www.youtube.com/watch?v=5hQ0OkcLKuE

    Mister Be



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *