Site de Véronique Belen
Header

Des feuilles rousses et vingt bougies

28 octobre 2018 | Publié par Véronique Belen dans Blog

Depuis des mois, en secret, je contactais ses meilleurs amis : quand toutes les feuilles seraient rousses, comme elle qui a toujours pétillé du feu de sa joie de vivre, elle aurait vingt ans. Une occasion qu’on ne pouvait pas manquer. Je ne sais pas mentir, alors cela a été un peu difficile de dissimuler l’événement et de détourner ses projets jusqu’au bout. Parce qu’il faudrait que cette fête d’anniversaire soit une inoubliable surprise et qu’elle ne se doute de rien jusqu’au bout.

En son absence, elle qui étudie dans le « ville rose », j’avais plaisir à anticiper les courses de déco et de tout ce qu’il faudrait pour faire vivre un gîte deux jours et une nuit. Le sous-sol de la maison s’emplissait d’objets hétéroclites aux couleurs de l’automne.

Jour J. La pression monte. Certains amis très chers, son frère, sa sœur sont déjà là qui donnent un coup de main pour tout installer, fignoler et préparer la salle et l’apéritif pour qu’elle soit accueillie au mieux quand elle arrivera avec son papa et sa belle-mère, vêtue de façon festive pour aller, officiellement, au restaurant en famille restreinte.

Tandis que résonne le chant d’anniversaire à son entrée tant attendue au gîte, elle sourit, très émue, mais ne pleure même pas ! Entourée d’amour et d’amitié, elle va fêter joyeusement ses vingt ans radieux, accueillant encore des amis qu’elle ne s’attendait pas à voir là, dansant, riant, savourant mets et boissons, versant des larmes quand même quand son papa lui chantera une chanson écrite par lui rien que pour elle, et qui reflète si bien les espoirs que nous portons sur sa belle personne. Rétrospective en photos et vidéos projetées de toute sa jeune vie, émotions, souvenirs, rires, ce sont vingt ans de nos vies aussi qui défilent entre ombres et éclats de lumière, événements familiaux, amicaux, festifs, scolaires…

Elle souffle ses bougies. Toute cette journée, elle a vingt ans. Et je crois bien qu’elle aura vingt ans très longtemps encore.

Vous pouvez suivre les réponses à cet article via le RSS 2.0 Vous pouvez répondre, ou faire un trackback.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *