Site de Véronique Belen
Header

Reconnaissance et ingratitude

10 janvier 2018 | Publié par Véronique Belen dans Blog

Je suis très sensible à la reconnaissance, et j’essaie de fermer autant que je peux les yeux sur l’ingratitude.
Il me semble que la reconnaissance n’est pas sans rapport avec la foi, et l’ingratitude fortement liée à l’égocentrisme, voire au narcissisme. N’est-ce pas célébrer Dieu que d’être sans cesse dans l’action de grâce, la reconnaissance pour les bienfaits dont il nous comble directement par ses mystères ou indirectement par l’intermédiaire de notre prochain ?
Je crois que je suis quelqu’un qui dit facilement et souvent « Merci ». Cela me rend d’autant plus sensible à la reconnaissance d’autrui pour ceci ou cela que j’ai pu lui offrir. Non pas que j’attende de la déférence ou quoi que ce soit de ce genre : j’ai horreur de la flatterie par exemple. Mais un discret et chaleureux merci, cela fait toujours plaisir.

Je plains les gens qui font couramment preuve d’ingratitude, car non seulement ils se privent d’une source de joie – rendre grâce en est une – mais ils se coupent encore de ce fait progressivement de leur prochain. Tout le monde a fait l’expérience des relations qui s’étiolent à force de ne jamais être entretenues par la braise de la reconnaissance. Rendez mille services à une personne qui soit ne s’en rendra même pas compte, soit estimera tout comme lui étant dû, et vous verrez que l’amertume et la lassitude risqueront de gagner peu à peu votre cœur. Au contraire, la personne reconnaissante pour peu obtiendra de vous davantage.

Je crois qu’il en va ainsi dans notre relation à Dieu. Non pas que Lui se lasse de nous combler de ses bienfaits, il ne s’agit pas de cela. Mais par contre, à qui est dans l’action de grâce permanente et à tout propos, Dieu donne encore et encore, sans compter. Au milieu de l’ingratitude massive du monde à son égard, il s’émeut d’une âme reconnaissante, et la comble au-delà de ses propres désirs.

Vous pouvez suivre les réponses à cet article via le RSS 2.0 Vous pouvez répondre, ou faire un trackback.

1 commentaire

  • Claire says:

    Merci Véronique, j’ ai beaucoup de plaisir à lire le dernier livre de Pascal Ide, qui concerne justement …la gratitude! Il montre bien, illustrations à l’ appui, combien la gratitude est un bienfait pour celui qui la reçoit mais aussi pour celui qui la donne! Bonne journée…



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *