Site de Véronique Belen
Header

Avoir le courage de sa foi

23 mai 2018 | Publié par Véronique Belen dans Blog

Il fut un temps où il fallait avoir du courage pour prendre ses distances avec l’Eglise car elle rassemblait la majorité des habitants de notre pays. Les saltimbanques, les mécréants, les athées étaient mal vus.
Nous voilà passés d’un extrême à l’autre.
C’est devenu stigmatisant d’être chrétien, sincèrement et authentiquement chrétien. Les artistes sont devenus de nos jours des références dans notre pays et ailleurs en occident. Il suffit que vous apparaissiez sur telle ou telle affiche pour que les médias vous demandent votre avis sur tout et sur n’importe quoi. Un artiste ou Miss France sont censés avoir quelque chose à dire sur le moindre sujet brûlant de l’actualité. Par la force des choses, un texte de chanson ou une réplique de cinéma ont alors de nos jours plus de poids dans l’opinion publique qu’une sagesse anonyme mûrement acquise par de longues années de méditation ou d’étude des textes sacrés. Et ainsi, une chansonnette malmenant la foi chrétienne s’incruste-t-elle plus profondément dans l’oreille et le cœur que 2000 ans de méditation de l’Evangile, dans une transmission patiente et discrète de génération en génération.

Le chrétien porte une croix qui n’est pas toujours très bien identifiée par celui qui ne l’est pas : il est facilement accusé d’être complice, voire responsable de tous les maux qu’ont pu causer les églises au long des siècles. Affirmez-vous chrétien dans un milieu athée, incroyant ou païen, et on vous jettera en vrac à la figure l’Inquisition, le chapelet de votre grand-mère, l’avis de Jean-Paul II sur la contraception et la pédophilie de certains prêtres.

Il faut du courage pour s’affirmer chrétien dans n’importe quel milieu de nos jours. Il faut de l’abnégation pour encaisser, comme témoin du Christ Jésus, tous les griefs que les uns et les autres ont contre Dieu, ou du moins l’image qu’ils s’en font, et le ressenti négatif qu’ils ont des églises. Il faut de la persévérance pour oser affirmer sa foi inébranlable en la vérité de la parole du Verbe de Dieu.

L’incroyant vous dira toujours que vous n’êtes rien de plus qu’un croyant.
Et cependant, croire en un Dieu en trois Personnes, c’est autrement plus consistant que de croire en un solstice ou en une pyramide.

Vous pouvez suivre les réponses à cet article via le RSS 2.0 Vous pouvez répondre, ou faire un trackback.

1 commentaire

  •  » Heureux serez-vous si l’on vous insulte, si l’on vous persécute et si l’on dit faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi. Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse, car votre récompense sera grande dans les cieux! C’est ainsi qu’on a persécuté les prophètes qui vous ont précédés « 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *