Site de Véronique Belen
Header

Medjugorje : je sors de mon silence

21 novembre 2013 | Publié par Véronique Belen dans Blog

Aujourd’hui, les catholiques fêtent la Présentation de Marie au temple. Geste qui aurait été posé par ses parents quand elle avait trois ans. Cette tradition puise son origine dans le protévangile de Jacques.
Personnellement, je suis toujours gênée quand une fête liturgique trouve son origine dans un évangile apocryphe et dans la seule tradition, d’autant plus quand elle se réfère à une pratique très peu probable dans la société juive de l’époque.
Mais soit. Cela me donne l’occasion d’évoquer mon rapport à la piété mariale.

Je suis née dans une famille de longue tradition catholique, de culture pauvre et rurale. On y avait une grande dévotion pour la Vierge Marie, très présente dans nos prières, nos pratiques religieuses, les objets pieux dans nos maisons. Tout cela était mon univers dès ma plus tendre enfance, mes parents avaient même trouvé juste de nous donner à chacune des quatre le prénom de Marie en plus de nos deux autres prénoms. Et mue par cette belle tradition, j’en ai fait de même pour mes filles.
Ma mère priait essentiellement la Vierge Marie. Quant à moi, est-ce une grâce particulière, j’ai été fascinée dès mon plus jeune âge par la Personne de Jésus et c’est par le Christ que s’est toujours orientée vers Dieu ma prière, de ses balbutiements dans mon enfance à l’oraison qui tient une grande place dans ma vie spirituelle aujourd’hui. Mais Marie n’est pas absente de ma prière, j’aime aussi m’adresser à elle, avec tendresse et confiance, recherchant son conseil dans ce que la vie m’apporte en joies et en peines, sollicitant sa douce intercession.
Pour autant, je sais que je me démarque de bien des catholiques, et quand je lis les débats houleux qui ont cours sur certains forums affectionnant les querelles de mots, je suis forcée de constater que les croyances relatives à Marie, son rôle dans le Salut, l’importance accordée à ses apparitions reconnues par l’Eglise ou pire, non reconnues à ce jour,  toutes ces questions touchant à la mère du Sauveur divisent profondément les chrétiens – les catholiques entre eux déjà, alors que dire des divergences de conception avec les frères séparés.

Depuis des années, je souffre intérieurement du tort que font les fanatiques de Medjugorje à la cohésion de l’Eglise. J’en ai lu un certain nombre sur ces forums, longuement, avec attention, bien que leur virulence me heurte profondément, et pour la première fois ici je vais exprimer ouvertement ce que j’en pense. Je me suis particulièrement réjouie des récentes mises au point de la Congrégation pour la doctrine de la foi (mise en garde contre une tournée du « voyant » Ivan aux Etats-Unis) :

http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Mgr-Mueller-rappelle-la-position-de-l-Eglise-sur-les-evenements-de-Medjugorje-2013-11-07-1057438

et des propos du pape François dans une homélie dont on trouvera la teneur ici :

http://www.aleteia.org/fr/religion/actualites/pape-francois-la-sainte-vierge-nest-pas-un-chef-de-bureau-de-poste-14214004

Depuis des années, j’ai exprimé ma défiance absolue quant aux « apparitions » de Medjugorje. Je ne peux croire qu’elles nous viennent de Marie, si discrète et efficace dans ce qu’elle dit quand elle apparaît réellement comme à Lourdes. On m’a souvent reproché de vouloir devancer la position définitive de l’Eglise à ce sujet. Eh bien, je vais m’avancer en disant que je suis persuadée qu’elle prononcera un jugement de non-reconnaissance, car le Christ, tête de l’Eglise, ne pourra laisser faire plus longtemps une telle mystification. Là où un « ange de lumière » sème la division dans l’Eglise, il faudra qu’il soit démasqué et désavoué. Quand un membre est gangréné, il vaut mieux l’amputer que de laisser tout le corps être atteint par la gangrène. L’amputation est cruelle et ses conséquences sont douloureuses pour longtemps, mais la gangrène aurait fait pire en tuant le corps tout entier.

Peut-être Marie n’a-t-elle pas été présentée au temple de Jérusalem à trois ans. Mais en tout cas, elle n’aurait certainement jamais suscité un temple de lucre et de désobéissance ecclésiale avérée tel que celui qui s’est dressé à Medjugorje.

Mon optimisme dans cette douloureuse affaire, c’est que l’Eglise catholique, coupant court à une idolâtrie galopante, gagne un surcroît de crédibilité auprès de nos frères protestants et juifs qui doivent regarder d’un oeil consterné cette avidité de « messages mariaux », au détriment de la vérité des Ecritures.

Vous pouvez suivre les réponses à cet article via le RSS 2.0 Vous pouvez répondre, ou faire un trackback.

9 commentaires

  • Claude64 says:

    quelle différence entre Lourdes et Medjugorge ? la même idolâtrie qui détourne les âmes du message central de l’évangile et du message central de DIEU tu adoreras DIEU et DIEU seul ! Même Jésus l’a rappelé ! Aujourd’hui la plupart des catholique prient Marie en priorité ! Jusqu’au pape lui même qui s’agenouille devant une reconstitution de la grotte. Je suis un ancien catholique très pratiquant élevé dans la tradition et formé dans le mouvement eucharistique des jeunes. De tout temps les hérésies de l’église catholique m’interpellaient mais je ne pouvais concevoir de me détacher de DIEU jusqu’à ce que je devienne non pratiquant préférant croire en DIEU sans m’attacher à une doctrine particulière. Je ne m’attachais pas à la vérité mais aux vérités qu’on nous enseignait sans remettre en question. Une attitude inverse à ce que dit la parole qui dit de vérifier toute . C’est à 47 ans que j’ai enfin découvert la vérité dans toute sa simplicité. Loin des religions mais fermement ancré dans le roc de la parole de DIEU à travers la Bible. La vérité vous rendra libre est devenu un verset fort dans ma vie car depuis j’expérimente chaque jour dans ma vie l’accomplissement des promesses de DIEU ! DIEU n’est pas dans les religions et sa parole durera à toujours !

    • Véronique says:

      « Dieu n’est pas dans les religions », dites-vous, Claude. Je ne suis pas d’accord avec cette phrase. Je réaffirme aussi que je crois aux apparitions reconnues par l’Eglise, que Marie a une grande place dans ma prière, et que je ne peux concevoir de vivre ma foi hors d’une assemblée, dans mon cas, hors de l’Eglise catholique. Et tout cela appuyé sur les Saintes Ecritures, je ne vois pas là de contradiction.

  • Michel says:

    Je suis inquiet de voir tous ces  » inconditionnels et quelquefois même fanatiques de Medjugorgé  »
    Beaucoup de désinformations circulent sur Medj je crois que rien de bon peut se faire en dehors de l’humilité et de l’obéissance. Toutes ces prétendues conversions ne préparent elles pas un nouveau schisme ?
    Il y a même une connexion entre certains messages de Medj et ceux du schismatique  » Clémente Dominguez  »
    ce sont des messages que l’on ne retrouvent nul par ailleurs comme  » Merci d’avoir répondu à mon appel  »
    qui revient régulièrement . Il faut croire que l’apparition de Medjugorgé est vraiment en manque d’imagination pour utiliser ces phrases que l’on trouvent dans les faux messages des années 70 du schismatique Clémente !
    On dit qu’il n’y a que les rivières d’argent qui apparaissent à Medjugorgé !

  • Claire says:

    Il est certain qu’il y’a à Medjugorge beaucoup de grâces spirituelles reçues, des conversions, et j’avais moi-même il y a 20 ans, alors que j’étais allée là-bas, reçu une grâce particulière lors d’un sacrement de réconciliation…mais j’ai l’impression que le blé et l’ivraie sont mélangés….et moins que certaines prédictions ( je crois qu’il y en avait eu à Fatima?), c’est plus l’ambiance générale de mysticisme mélangé à du sensationnel et une curiosité malsaine un peu kitch ( récemment une statue de Marie fluorescente la nuit chez un des voyants…) qui me donne une sensation de malaise, qui augmente mes réserves…L’Esprit Saint dont la Vierge est remplie n’est pas tonitruant et fluorescent, il me semble….

  • el Padre says:

    Il y a deux éléments qui posent un grave problème objectif. Tout d’abord, l’un des premiers critères de jugement d’authenticité sur les apparitions de la Vierge Marie, c’est qu’il faut qu’elle ne nous apprenne rien que nous ne sachions déjà par les Ecritures. Autant quand elle nous dit « convertissez-vous », elle ne dit rien de neuf et la reconnaissance officielle peut arriver un jour, autant quand elle parle de signes qu’elle enverra avant la fin du monde qui arrivera quand elle cessera d’apparaître en un lieu, il y a quelque chose qui cloche. Or on trouve ce type d’annonce à Medjugorje. Ensuite, je ne peux pas croire un seul instant que des apparitions de la Vierge soient compatibles avec la désobéissance à la hierarchie de l’Eglise, or les communautés qui sont sur place là-bas le sont en totale désobéissance avec la volonté de l’évêque du lieu. J’ai donc les mêmes réserves que vous.

  • Claire says:

    Je pense que vous avez raison Véronique..Le comportement du prêtre accompagnateur des voyants qui a du être réduit à l’état laïc et l’enrichissement des voyants devenus des hôteliers est suspect et incitent à la plus grande réserve.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *