Site de Véronique Belen
Header

L’Etre-avec de Jésus

11 avril 2015 | Publié par Véronique Belen dans Blog

P1000704

Un petit échange sur le forum « Foi chrétienne et nouvelle évangélisation » m’a inspiré quelques réflexions.
En Jésus, nous contemplons la plénitude de l’Etre. Dans son incarnation, il a porté la nature humaine à sa perfection. Il l’a divinisée, disons-nous parfois en Eglise.
Jésus se fera honnir pour avoir osé dire « Je Suis. » (Jean 8,24 et 8,58)
Et pourtant, cette parole était vérité. Oui, Jésus était bien le Fils bien-aimé du Père, il était bien la deuxième personne de la Trinité Sainte.
Mais il ne s’est pas contenté de porter en lui cette nature divine. Il a voulu la partager avec nous. Mieux que personne, Jésus a pratiqué « l’être avec ».
Il mange à la table des pécheurs et fait de certains d’entre eux ses disciples les plus proches. Il est confronté aux démons et il les chasse. Il se laisse toucher par des femmes qui viennent lui témoigner leur gratitude ou leur foi en lui, même quand elles sont aux yeux des Juifs en état d’impureté (Luc 8,43-48). Il touche des lépreux, des malades, des morts, et leur rend santé, espérance et vie. Il vit en communauté avec ses disciples et ne se dérobe pas aux foules qui se pressent vers lui. Enfin, en sa Passion, il se laissera assimiler à un criminel et sera crucifié au milieu d’eux, hors des murs de la Ville sainte.
En tout cela, Jésus a voulu être au plus proche de chacun de nous. Lui qui était sans péché s’est approché au plus près, en toute douceur et humilité, de notre nature portée au péché, pour la transfigurer par sa grâce.
A nous de porter cette grâce à nos frères et sœurs en humanité, à nous chrétiens de perpétuer l’Etre-avec de Jésus.
Les parias de la société ne sont plus forcément les mêmes qu’au temps de Jésus. Ne nous arrêtons pas qu’aux dénominations de l’Evangile pour aller vers les lépreux d’aujourd’hui.
Mon frère, ma sœur schizophrène, mes proches qui refusent de croire en Dieu et même de Le chercher, telle personne que le catéchisme et le droit canon cantonnent aux marges de l’Eglise…
Pratiquons avec eux « l’être avec » dont Jésus Christ nous a donné l’exemple. Portons-leur la bonne nouvelle de sa Présence pour toujours à nos côtés !

http://forum.histoiredunefoi.fr/viewtopic.php?id=780

 

Vous pouvez suivre les réponses à cet article via le RSS 2.0 Vous pouvez répondre, ou faire un trackback.

1 commentaire

  • Claire says:

    Oui Seigneur, donne nous cette densité d’être, qui va déborder de nos regards, de nos sourires, de nos gestes de tendresse. Apprends nous àTe ressembler, à nous laisser modeler par Ta Parole, par le Pain de Vie, par l’ Adoration..par le chemin propre à chacun..merci Seigneur..



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *