Site de Véronique Belen
Header

« Le Seigneur est mon berger » Psaume 22 (23)

22 août 2012 | Publié par Véronique Belen dans Méditations bibliques

Le Seigneur est mon berger :
   je ne manque de rien.
Sur des prés d’herbe fraîche,
   il me fait reposer.

Il me mène vers les eaux tranquilles
   et me fait revivre ; 
il me conduit par le juste chemin
   pour l’honneur de son nom. 

Si je traverse les ravins de la mort,
   je ne crains aucun mal, 
car tu es avec moi :
   ton bâton me guide et me rassure. 

Tu prépares la table pour moi
   devant mes ennemis ; 
tu répands le parfum sur ma tête,
   ma coupe est débordante. 

Grâce et bonheur m’accompagnent
   tous les jours de ma vie ; 
j’habiterai la maison du Seigneur 
   pour la durée de mes jours.

 

Ce psaume est un repos et un réconfort à lui tout seul. J’imagine bien Jésus le priant, aux bons jours comme aux mauvais jours. Car il ne faudrait pas y comprendre que la vie menée dans le désir de la fidélité à Dieu soit toujours un pré d’herbe fraîche. Non, on rencontre les ravins de la mort et on a des ennemis, comme tout un chacun, peut-être même davantage. Mais les grâces de Dieu accompagnent celui qui s’abandonne à Lui. Le psalmiste n’a-t-il pas prophétisé le geste d’amour de Marie de Béthanie qui vient répandre un flacon de nard précieux sur la tête de Jésus juste avant sa passion, indifférente aux récriminations de Judas ?

Alors oui, laissons-nous conduire sur le juste chemin pour l’honneur du Dieu trois fois saint et n’ambitionnons qu’une seule chose : habiter la maison du Seigneur pour la durée de nos jours.

Une prière à Jésus :  https://www.histoiredunefoi.fr/prieres/47-jesus-notre-sauveur

Source image : http://www.leblogdelabergerie.com/index2009MayDecember.htm

Vous pouvez suivre les réponses à cet article via le RSS 2.0 Vous pouvez répondre, ou faire un trackback.

16 commentaires

  • Bruno says:

    Bonjour, je suis content, voilà plusieurs jours que je me lève et tous de suite me viens cette phrase, le seigneur est mon berger. Et je ne sais pas pourquoi. Du fond du cœur peut être.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *