Site de Véronique Belen
Header

Prières

Prière 12 ans

Seigneur, tu es grand,
Seigneur, tu es bon,
En toi, tout mon espoir,
Je suis en ton pouvoir.
Donne-moi d’aimer
Et d’inventer la paix.
Quand un jour je te verrai
Je te parlerai.
Tu es mon refuge,
Je te confie mes peines.
Emmène-moi quand tu le voudras
Dans ton Royaume, chez toi.
Seigneur, tu es bon,
Fais de moi
Ce que tu voudras.

Véronique   1976

Découverte avec émotion dans les pages jaunies d’un cahier d’écolière…

Je te salue, mon Créateur

25 février 2014 | Publié par Véronique Belen dans Prières - 1 commentaire

aubriètes

Par l’aubriète qui s’ouvre et le crocus fleuri
Je te salue, mon Créateur.
Par l’odeur de lavande exhalée par la taille
Je te salue, mon Créateur.
Par le bourgeon gonflé d’une promesse de fruit
Je te salue, mon Créateur.
Par l’aube striée d’orange et le soir retardé
Je te salue, mon Créateur.
Par le pâle soleil sur la terre endormie
Je te salue, mon Créateur.
Par le répit offert dans mes jours de labeur
Je te salue, mon Créateur.
Par le chat joueur enrubannant mes pas
Je te salue, mon Créateur.
Par la prière qui monte et sait que Tu es là
Je te salue, mon Créateur.

Véronique Belen    Février 2014

P1060044

Je crois Seigneur que mon désir
de Te plaire Te plaît.
J’espère avoir ce désir au coeur
en tout ce que je fais,
et ne jamais rien faire à l’avenir
sans ce désir.
En agissant ainsi,
je sais que Tu me conduiras
sur la bonne route,
même si je ne la connais pas moi-même.
Je Te ferai donc toujours confiance.
Même quand j’aurai l’impression
que je me suis perdu
et que je marche à l’ombre de la mort.
Je n’aurai nulle crainte
car Tu es toujours avec moi
et jamais Tu ne me laisseras seul
dans le péril.

Thomas Merton « Frère Louis » (1915 – 1968)
© Cent prières de cisterciens, Albin Michel

Je dédie cette prière à Frère Fernand, de l’abbaye de Tamié, accueilli ce jour dans la lumière du Christ.

Saint Grégoire de Nazianze

Ô Toi l’au-delà de tout,
Comment t’appeler d’un autre nom ?
Quelle hymne peut te chanter ?
aucun mot ne t’exprime.
Quel esprit te saisir ?
nulle intelligence ne te conçoit.
Seul, tu es ineffable ;
tout ce qui se dit est sorti de toi.
Seul, tu es inconnaissable ;
tout ce qui se pense est sorti de toi.
Tous les êtres te célèbrent,
ceux qui te parlent et ceux qui sont muets.
Tous les êtres te rendent hommage,
ceux qui pensent
comme ceux qui ne pensent pas.
L’universel désir, le gémissement de tous
aspire vers toi.
Tout ce qui existe te prie
et vers toi tout être qui sait lire ton univers
fait monter un hymne de silence. (suite…)

P1040730

Ô doux Jésus, vie de mon âme,
par l’action du feu de ton amour,
unis mes affections aux tiennes.
En toi seul, je veux chercher
– comme à la source de tout bien –
ce qui peut enchanter les yeux,
charmer les oreilles, enivrer le coeur.

N’es-tu pas, ô Jésus,
la joie délicieuse entre toutes,
l’abondance qui ne s’épuise jamais,
le charme le plus séduisant,
l’amour qui s’épanche et pénètre au coeur ?

Tu es l’Océan débordant de la Divinité,
ô le plus glorieux des rois,
le plus doux des souverains,
le plus fort des protecteurs.
Tu es la perle,
l’honneur et la vie de notre humanité,
ô de tous les créateurs le plus ingénieux,
de tous les précepteurs le plus patient,
de tous les conseillers le plus sage,
de tous les aides le plus affectueux
et le plus fidèle des amis. (suite…)